Ikse Maître

ikse_maitre_photo.jpg

Les interactions entre nous et notre environnement sont premières. Nous arrivons ensuite. Ikse Maître se fie aux glissements de réalité pour questionner les relations que nous entretenons avec le monde autour de nous. Capter le monde extérieur, traiter les données acquises, Ikse Maître joue principalement in situ avec l'ajout de projections vidéos et sons contrôlés par ordinateur.

Il n'y a pas de support particulier dans son travail puisqu'il a exploré aussi bien le sable, la pierre, les statues, les fils, les tissus, les corps humains ou encore les moniteurs pour décaler localement une réalité mouvante. Il a également utilisé l'imagerie médicale pour révéler notre profondeur intérieure et augmenter la réalité humaine. Il a travaillé à extrapoler abusivement la relativité générale sur des projections vidéo perturbées afin d'exacerber les effets réciproques entre visiteurs et lieux visités. Interactivité non-contraignante, interaction humain-machine, informatique graphique et affective, les technologies et les sciences qu’il extrait des laboratoires de recherche constituent souvent la matrice de ses réalisations. Mais il s’attache à rendre cette dernière transparente pour laisser la curiosité entière et faciliter le partage de la découverte.

Depuis 2008, Ikse Maître réunit scientifiques, développeurs, techniciens, musiciens et comédiens au sein du collectif des Vues de l’esprit. En 2014, il fonde Le sas, groupe science-art-société, au Centre Scientifique d'Orsay. Depuis août 2015, il est en résidence de création à l’Institut d’Astrophysique Spatiale, Université Paris-Saclay et, depuis janvier 2016, en résidence de recherche à la Cité des Sciences et de l’Industrie, Paris.


Oeuvres d'Ikse Maître au catalogue du Pixel Blanc

Première intimité de l'être

Première intimité de l'être

Vois-moi à travers toi

Vois-moi à travers toi